Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Président for ever ? Législatives together !

Président à jamais ? législatives ensembles ! 

Une inversion du calendrier destructrice des institutions.

L’inversion du calendrier électoral en 2000, voulu par Lionel JOSPIN atteint aujourd’hui son paroxisme. Dimanche un des deux finalistes sera président c’est une certitude , toutes autres conclusions ne sont que bavardage .Président élu à la majorité ne veut pas dire majorité parlementaire. Ce schéma institutionnel traduisait la rupture avec les pratiques de la IVème République où, les combinaisons politiciennes pouvaient conduire à la désignation de gouvernements éloignés des vœux exprimés dans les urnes par les électeurs.

Le retour à la IV eme république.

Aujourd’hui nous revenons de fait à la IVème république : soit Marine Le Pen est élue et n’étant pas en mesure d’obtenir une majorité parlementaire, elle subira une cohabitation aussi inédite dans sa configuration que destructrice dans son fonctionnement. Si Emmanuel Macron est élu, seules les élections législatives diront tout de la politique menée, mais dans un schéma où l’existence d’une majorité parlementaire cohérente apparaît incertain. Dans les deux cas le caractère composite voire hétéroclite d’En Marche ou du FN aboutissent à la recherche d’apports extérieurs qui font des élections législatives la pierre angulaire du projet de ces gouvernement. Gouvernements dont le fonctionnement sera compliqués .

En finir avec le paternalisme charismatique

Dans ce contexte la tentation démagogique du « dégagisme » montre la nécessité d’une organisation de notre vie politique autour de partis qui ne sont pas nécessairement incompatibles, par nature, avec un renouvellement des élites et des pratiques politiques. Tout est ici, comme toujours, affaire de volonté. Le dernier épisode, autour du droit à l’image, avec le mouvement de Jean Luc Mélenchon montre les limites de telles pratiques. Notre démocratie doit sortir d’un schéma institutionnel paternaliste où nous semblons tout attendre d’une figure charismatique.

Président for ever pourquoi pas ? En faire simplement un représentant de la France aux 4 coins du monde comme dans beaucoup de démocraties. Cela doit permettre de repositionner le débat politique au niveau du parlement pour enfin aboutir à un véritable régime parlementaire.

Malik Mersali

Partager cet article

Repost 0