Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Samedi , prés d'une centaine personnes ont assisté aux traditionnels voeux 2008, 
voeux-pcf-2008-copie-1.JPG


déclaration de Pierre PRADEL, secrétaire de la section PCF Vitrolles

"Certains se posent des questions sur l’avenir du PCF, nous voulons les rassurer, nous sommes toujours là parce que le PCF demeure un outil. Est il encore un outil utile ? Nous pensons que oui ! Pourquoi ?
Il représente un courant de pensée et politique original et tourné résolument vers la satisfaction des besoins de la population.
La politique de Sarkozy est éminemment réactionnaire avec une série de mesures concrètes :
-          démantèlement du système de justice dont les prud’hommes ;
-          Détricotage du code du travail.
-          Remise en cause des régimes de retraites et de sécu.
-          Radiation en masse des chômeurs et Rmistes.
-          Remise en cause des services publics par exemple à la SNCF avec le démantèlement du réseau frêt privilégiant les lobbies du transport routier.
-          Mesures dédouanant les « patrons voyous » comme lui-même les avait qualifié en période électorale …
Chaque jour amène son lot de mauvais coups !
Le dernier en date étant le rapport Attali  Ce rapport est un rapport libéral assis sur la sauvegarde des privilèges du grand capital fait par un économiste de droite.Il n’est pas étonnant qu’il satisfasse nombre de gens à droite, moins normal est qu’il trouve des échos positifs aussi chez des gens s’affirmant de gauche ; Pour notre part, nous combattrons résolument toutes les mesures négatives de ce rapport.
 
Pendant ce temps, les profits continuent de monter et certains affichent une richesse insolente devant les difficultés rencontrées par les salariés pauvres, les nombreux jeunes sans emploi, les familles dans l’impossibilité de se loger décemment, de se soigner…
Cette injustice institutionnalisée, nous n’en voulons plus et le combat du PCF en ce sens est un combat plein d’avenir.
Sans faire injure à nos amis socialistes présents aujourd’hui, les déclarations de Ségolène Royal, son programme ou plutôt son non programme, les positions économiques de Straus Kahn ne nous incitent pas à penser que la gauche rassemblée n’est pas prête à mener le combat contre les injustices sociales et ce n’est pas la position du PS sur le traité sarkosien européen qui peut nous démontrer le contraire.
A ce sujet, nous exigeons un référendum et nous osons espérer qu’une partie suffisante de parlementaires se dégagera pour refuser d’entériner ce projet sans consultation populaire par référendum.
Nous voulons et nous ne pensons pas être seuls sur ce terrain à vouloir participer à la mise en place d’une relève politique alternative à la gestion économique actuelle…
Il est des faits incontournables, dans la part des richesses créées par le monde du travail, la part revenant aux salariés diminue régulièrement depuis des années au profit de la rentabilisation du capital.
Un premier ministre a dit que l’on ne pouvait rien y faire, le pouvoir politique étant indépendant du pouvoir économique.
Nous pensons le contraire, la vocation du politique est d’influer voire de diriger l’économie nationale.
Est il normal qu’une minorité s’accapare les richesses et que dans les lieux de production ceux là même qui produisent ces richesses n’aient aucun mot à dire dans le processus de production ?
La démocratie n’a pas encore franchi les limites de l’entreprise !
Nombreux sont les concitoyens qui pensent comme nous mais qui ont été tentés par le « vote utile » comme on dit.
Ce réflexe nous a été naturellement préjudiciable et à notre sens il n’a pas été très utile ;
Nous avons la faiblesse de penser que les idées que nous développons vont au-delà de ceux qui ont voté PCF, ce qui nous ouvre des perspectives de rassemblement sur ces idées que nous espérons rendre majoritaires et le plus tôt possible.
Concernant les municipales à Vitrolles, les communistes ont décidé de prolonger notre engagement avec d’autres forces de gauche et de progrès.
C’est la suite du travail effectué en commun pour redresser les finances de la ville au bord de la faillite après l’épisode d’extrême droite. L’équipe précédente a su redonner à Vitrolles une image de sérénité et de responsabilité, nous souhaitons que la prochaine équipe conduite par Guy Obino désigné par le PS s’engage plus encore dans cette voie.
Pour notre part, en tant que parti, en relation avec les élus et les élus communistes et apparentés , Malik MERSALI, Cathy CAU, Henri AGARRAT, Dominique YOUSEF, nous travaillerons à susciter l’intervention des citoyens en amont et en aval des décisions…
A Marignane et Saint Victoret,les communistes participeront à des listes d’union, et même s’il est illusoire de penser que nous pouvons l’emporter cette fois ci, nos élus s’évertueront à faire avancer les idées de progrès et de justice sociale.
Deux rendez vous :
-          Le 8 février
 au cinéma les lumières, le comité de défense de la sécurité sociale présente le film de Michael MOORE « Sicko » suivi d’un débat sur un autre financement de la sécu présenté par Georges SIMONI et Pierre PRADEL Administrateur et ancien administrateur de la sécu au niveau national et régional.
-          Le29 février 
soirée culturelle sur le thème « enrichissons nous de nos différences » avec du flamenco, de la musique arabo andalouse et du reegae.
 
 contact   auprès de Pierre PRADEL 0689401468 pradelpierre@wanadoo.fr
Tag(s) : #Vitrolles

Partager cet article

Repost 0