Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FRONT DE GAUCHE

 mercredi 13 janvier salle du BARTAS petite garrigue

à Vitrolles 18 h 30

 

 

Parti Communiste Français        Parti de Gauche            Gauche Unitaire

 

Le Haut Débit Internet à Vitrolles !


n certain nombre des habitants de Vitrolles n’ont pas accès au haut débit et ne peuvent dans ces conditions accéder à toutes les potentialités de communication que permettrait ce service en matière d’internet, d’échange d’images, de téléphonie et de télévision.

 

Cette question est connue de tous les décideurs politiques qui proposent des solutions ou de prétendues solutions.

 

Actuellement, la ville de Vitrolles est confrontée à deux projets contradictoires pour la résorption des  zones « blanches » ou «  grises » :

 

  • - Le projet de la région qui, remanié positivement en fonction des observations d’intervenants citoyens et syndicaux, vise à fournir l’accès au haut débit à tous les habitants en améliorant la distribution à travers « la boucle locale ».Ce projet semble aujourd’hui cohérent et capable de répondre aux besoins actuels et évolutifs.

  • - Le projet de la CPA (Communauté des Pays d’Aix) qui fait l’objet d’une procédure de contestation au tribunal administratif par trois citoyens de Vitrolles : Malik Mersali, Henri Agarrat, tous deux adjoints au Maire de Vitrolles et Pierre Pradel responsable de la section locale du PCF. Ce projet est contradictoire avec celui de la région dans la mesure où ce dernier ne pourra entrer en compétition avec celui de la CPA sur son territoire.

 

Le processus déjà engagé par la CPA ne permettra pas de résoudre les problèmes des zones blanches et grises, il fait appel à des technologies déjà dépassées telles que le Wi Max et ses antennes.

 

Il constitue un gâchis financier visant à doubler un réseau de génie civil et de transport déjà existant et payé par la collectivité du temps où France Télécom n’était pas privatisée.

 

Le problème d’accès au haut débit Sur la communauté d’AIX n’est pas un problème de transport mais de distribution à travers la boucle locale (partie terminale).


Pour essayer de dire « simple », les difficultés d’accès au haut débit sur notre commune proviennent de l’éloignement des centraux téléphoniques existants, la solution est de raccourcir ces distances par l’installation de mini centraux locaux (NRA), ce que prévoit le projet régional et pas celui de la CPA.

 

 

Dans ce contexte, on peut s’interroger sur l’intérêt de la CPA d’avoir initié ce projet .

 

Qui en bénéficiera ?

 

Sûrement pas les usagers puisque la plupart des zones blanches et grises subsisteront.

 

Sûrement les prestataires de service à l’origine du projet « fourguant » à la collectivité une technologie complètement dépassée. Sûrement aussi, les constructeurs de génie civil qui vont « bétonner » un deuxième réseau faisant doublon avec l’existant.

 

Cet argent (nos impôts) aurait été beaucoup plus utile ailleurs, y compris dans l’amélioration de la boucle locale si les opérateurs se trouvaient défaillants.

 

Lors du vote du projet en CPA, seuls trois élus vitrollais dont les deux élus communistes s’y sont opposés.

 

Le tribunal administratif va avoir à se prononcer bientôt, mais les travaux ont déjà commencé engloutissant déjà inutilement les deniers publics.

 

Le Front de Gauche (PCF, Parti de Gauche, Gauche Unitaire) vous propose une réunion d’information et d’explication sur ce sujet en présence des trois contestant la décision de la CPA devant le tribunal Administratif assistés de « techniciens »de la télécommunication capable d’éclairer sur les solutions techniques à apporter.

 

 

Le mercredi 13 janvier salle du BARTAS petite garrigue

à Vitrolles 18 h 30 précises.



 

Contacts :

 

Pierre PRADEL


Didier HACQUART

 

Tag(s) : #Vitrolles

Partager cet article

Repost 0