Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

presentation-liste-v2.jpgOsez Vitrolles : "Que les vents tournent à gauche !"

Article de samedi 25 janvier dans la Marseillaise sur les voeux et la présentation de la l

La liste « Osez Vitrolles » conduite par Malik Mersali a présenté ses vœux et sa démarche.

« 2013 a été pour beaucoup l’année de la déception et de l’amertume, tournons cette page. En 2014, soufflons ensemble et soufflons très fort pour que les vents tournent vers la gauche », déclarait Malik Mersali lors de la présentation des vœux de la liste « Osez Vitrolles ». Dans un très dense tour d’horizon de la situation (politique gouvernementale, enjeux des Européennes du mois de mai et, bien sûr, des Municipales des 23 et 30 mars), celui qui conduira une liste regroupant les différentes composantes du Front de Gauche (PCF, Parti de Gauche et Ensemble), ainsi que des acteurs de la société civile et plusieurs anciens ou actuels élu(e)s, a notamment évoqué une « année 2013 qui aura été pour le gouvernement celle de tous les renoncements ».

Défendre « l’audace des communes »

« Je le dis sans me réjouir, avec cette politique, l’échec est assuré, poursuivait-il. Ceux qui font miroiter des illusions nous font perdre un temps précieux que le plus grand nombre de nos concitoyens paie cher. » D’où l’appel aux militants socialistes : « Ne faites pas avec retard les mêmes erreurs que les socialistes anglais et allemands » ; et aux militants écologistes : « N’accompagnez pas ce mouvement qui ne fait de l’écologie qu’une variable d’ajustement. »

Pour Malik Mersali« le cap choisi par François Hollande amène, à coup sûr, la France dans le mur du chômage, de la précarité, de la désespérance ». Et l’annonce de « 50 milliards de recul des dépenses publiques », avec des collectivités locales qui seraient « une des cibles prioritaires » n’augure rien de bon pour le candidat : « Nous savons le prix qu’il en coûterait aux populations si on le suivait dans cette voie. » La liste « Osez Vitrolles » entend défendre l’échelon communal, « lieu d’un investissement public massif et souvent audacieux » car « ce qui se joue ce sont des transports publics, des crèches, des renouvellements urbains, du logement social de qualité, de l’innovation écologique, de la culture ».

Le pari du rassemblement

Forte des plus de 11% obtenus par le Front de gauche à l’élection présidentielle de 2012, la liste « Osez Vitrolles » « fait le pari d’un rassemblement encore plus large aujourd’hui », indiquait Malik Mersali qui a notamment reçu le soutien du Conseiller régional EELV, Pierre Souvet (en troisième position). Celui qui fut adjoint au Maire de 2002 à 2013 aura pour colistiers Henri Agarrat, adjoint (PCF) au Maire, élu depuis 25 ans, Cathy Cau, également adjointe (PCF) depuis 2002, la conseillère municipale Dominique Yousef ainsi que les anciens élus Mireille JollyDidier HacquartPierre Pradel et Jean-Marie Poncet qui fut aussi tête de liste aux Municipales de 2008.

« Nous voulons faire de Vitrolles une ville exemplaire, audacieuse, un rempart contre les politiques d’austérité du gouvernement, être fiers du parcours accompli depuis 2002 par nos élus », soulignait Malik Mersali pour lequel il faut « s’engager désormais sur des objectifs sans ambiguïté : justice sociale, droit au travail, solidarité, excellence écologique, lutte contre les discriminations, démocratisation de la vie municipale, intervention citoyenne ».

La liste, qui a entamé sa campagne dès le 14 octobre, élabore son programme, de travail d’ateliers en réunions d’appartement. Composée de « représentants de la gauche sociale, écologique, syndicale et associative », elle comprend 39 noms à ce jour et reste volontairement ouverte.

La Marseillaise, le 25 janvier 2014

Cinq ateliers citoyens

La liste « Osez Vitrolles » conduite par Malik Mersali et soutenue par le Front de gauche élabore son programme à partir de cinq « ateliers citoyens » : « La culture pour tous » (culture, sport, animation du territoire), « Vivre à Vitrolles » (tranquillité publique, environnement, habitat, transport), « Réussir ma vie à Vitrolles »(éducation-scolarité, emploi), « Vitrolles modèle économique » (développement économique, fiscalité, gestion des finances publiques) et « Vitrolles pour tous »(associations, démocratie participative, liaison inter-quartiers, exclusion, mixité sociale).

 

Tag(s) : #Vitrolles

Partager cet article

Repost 0