Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

35-heures_article.jpg

Le coût du travail est au cœur des débats sur les 35 heures, pourtant la désinformation est totale. Le journal les Echos publiait, le 27 décembre ,  une interview du secrétaire national de l’UMP , Hervé Novelli. « Le coût du travail français est supérieur au coût du travail allemand depuis le début des années 2000, c'est-à-dire peu ou prou depuis que nous sommes passés aux 35 heures ». Une façon de poursuivre le sois disant effet néfaste de la réduction du temps de travail. Un élève en économie  serait immédiatement sanctionné par une mauvaise note pour tenir de tels propos !! L’ancien secrétaire d’Etat au commerce aurait certainement besoin de cours d’économie !

En effet en  2000, le coût horaire du travail s'élevait à 24,98 € en France et à 27,60 € en Allemagne, soit 10,5 % de plus. En 2008, l'évolution ayant été plus rapide chez nous le  coût horaire est de 32,36€ en France, contre 32,87€ en Allemagne ( Alternatives économique,  janvier 2011)

Pourquoi une telle erreur ?  l’ancien ministre UMP  fait volontairement l’amalgame entre  l’évolution en indice du coût du travail et la  valeur  absolue du coût du travail.

Effectivement, l'indice (base 100 en 2000) du coût du travail horaire est à 130,7 en 2008 en France, contre 119,1 en Allemagne. Cela signifie que le coût du travail a augmenté   de 30%  alors que celui de  l’Allemagne a augmente de 19% La plupart des pays de la zone euro ont subit des augmentations identiques à celle de la France

Il est surprenant qu’un journal économique comme les Echos ne prennent pas la peine de rectifier mais après tout le « détricotage des 35H » n’est que la médiatisation visible du démantèlement du code du travail et de la libéralisation du  marché du travail.

 

M M

Tag(s) : #actualités nationales

Partager cet article

Repost 0